Un voyant : Pourquoi faire ?

La voyance est un domaine où l’humilité est de mise. Nul n’a réponse à tout et si la vérité refuse de se faire jour, c’est sans doute que le moment n’est pas venu pour nous d’en apprendre davantage. C’est sur cette évidence que repose le travail du voyant honnête.
 

Pour choisir la meilleure option 

Quel que soit notre statut social, nous prenons au cours de notre existence des milliers de décisions, des plus banales aux plus déterminantes pour la suite de notre parcours. Nombre d'entre elles relèvent simplement du bon sens, du flux des évènements quotidients, et ne requièrent pas, Dieu soit loué, l'assistance d'un clairvoyant.

Mais il y a aussi des choix plus importants à faire. Si nous optons pour la bonne route, cette décision nous entraînera sur une voie qui pourra être sans embûche. A l'inverse une mauvaise direction nous fera vivre de nombreux écueils. Comment le savoir ?
 

Parce que votre lucidité ne suffit plus  

Il est parfois des circonstances où faire un choix est difficile. Il se peut que la situation réclame un avis extérieur éclairé et neutre, pour choisir l'option la plus adéquat possible. Il arrive aussi qu'on ait besoin de se rassurer dans son parcours de vie.

Qui n’a jamais souhaité se sentir accompagné(e) dans les moments déstabilisants de sa propre histoire ? Votre équilibre psychologique peut en être affecté.
 

Parce que le vent a tourné et qu'il est bon de faire le point

Autre contexte, autre temps : les situations annoncées semblent se manifester mais d'autres facteurs sont intervenus entretemps. Là encore, il peut être utile de faire le point pour avancer sereinement. 

 

N'oubliez pas cependant que la voyance ne saurait que très rarement vous annoncer des dates précises. C’est quasiment impossible et le risque d’erreur est bien trop grand compte tenu des aléas. Seule, la rapidité ou la lenteur des évènements peut être perçue, tout au plus un délai.

Le voyant vous éclaire, vous indique le chemin le plus pertinent à un moment donné de votre vie. Mais en aucun cas il ne devra vous dicter vos actes. 
 

le pouvoir de décision, le libre-arbitre vous appartient toujours !

 

Image 01